C'est mon histoire

Je m'appelle Hélène. J'ai 45 ans mais dans ma tête et dans mon corps, j'en ai 27 !
J'ai un chum que j'aime, 2 beaux ados de 13 et 14 ans et aussi un chien nommé Bobby.


Je travaille dans le domaine de la santé... heureusement ... car avoir certaines notions médicales, ça me permet de mieux gérer mes p'tits et gros bobos. Il y a un peu plus de deux décennies, j'ai fait mon cours d'infirmière tout en travaillant comme préposée aux bénéficiaires puis comme infirmière auxilliaire. Avant la fin de mon cours, j'ai changé de branche pour finalement devenir pharmacienne.

Depuis quelques années, je passe pas mal trop de temps à mon goût dans les hôpitaux. Étant atteinte de la maladie de crohn et ayant subi quelques interventions et chirurgies au cours des dernières années, j'ai commencé à faire des changements dans ma vie afin d'améliorer ma santé. J'ai passé des tests d'allergies alimentaires pour découvrir que j'en ai 21 dont le lait, les oeufs, le gluten et les agrumes ! Alors j'ai fait un virage alimentaire drastique et tant qu'à faire, je me suis mise à l'entrainement en alternant marche et jogging.

Je pensais vraiment que mes problèmes de santé étaient derrière moi. J'avais l'impression que le fait d'améliorer les bases de ma vie, ça me mettrait à l'abri de la maladie.

Mais depuis quelques années, j'avais un vulgaire bouton sur le nez qui partait et revenait de temps en temps... toujours à la même place sur le nez. À un moment donné, on dirait que de la nouvelle peau saine s'est refait par-dessus une petite gale. Ma nouvelle peau étant transparente, j'avais un espèce de point noir que je camoufflais avec du maquillage.


Voici une photo de ma merveilleuse maman avec moi, son bébé , en décembre 2011. Si vous cliquez sur la photo, vous pouvez voir un p'tit bouton au milieu du côté droit de mon nez, au-dessus de la narine. Là j'étais maquillée alors on le voit à peine. À un moment donné, ce bouton s'est mis à saigner puis à guérir mais en laissant une marque sur la peau. Parfois ça saignait assez longtemps et les saignements pouvaient être déclenchés ne serait-ce que par un rire trop intense. J'en ai parlé à mon médecin de famille mais puisque j'avais eu dans les dernières années des problèmes de santé tellement plus graves qu'un p'tit bouton, celui-ci m'affirma qu'il ne s'agissait que d'une petite veine, d'ou la fragilité entrainant les saignements.

Un matin, alors que je vivais un épisode ou le bouton était redevenu actif et saignait facilement,  je me suis levée avec l'impression qu'une tache blanche sous la peau s'était formée, me laissant croire à une infection sous-cutanée. Voici ce que ça avait l'air :


Mon fils, cinq mois auparavant avait eu un granulome de la main et à l'urgence, on m'avait donné une feuille avec les coordonnées de tous les dermatologues de la région. Je les ai tous appelés. AUCUN ne prenait de nouveaux clients. AUCUN. On a dû se rendre en catastrophe à l'urgence d'un hôpital car il y a eu une rupture de veine et mon ti-loup se vidait littéralement de son sang. Alors en mai, j'ai repris cette liste et refait la demande à tous les dermatos figurants sur celle-ci. Oubliez-ça, je n'ai même pas eu la chance de me mettre sur une liste d'attente.

Un après-midi du mois de juin 2012, je suis en train de brasser ma soupe et les saignements reprennent comme ça, sans que je ne m'accroche, ...un déluge ! Je me suis dit que j'avais peut-être, comme mon fils, un granulome.

J'ai téléphoné à ma mère en panique. Mon père voit un dermatologue à la clinique ou mon médecin de famille travaille. C'était mon dermato du temps de mon adolescence ! Mon dossier est fermée depuis belle lurette et bien sûr, il ne prend aucun nouveau client, je l'sais... j'me suis essayée à deux reprises sans succès. Je suis tellement désespérée que je demande à ma mère de téléphoner à sa secrétaire et d'insister. Ma mère a eu la gentillesse de sortir l'artillerie lourde pour la convaincre ! Hasard ou destin, une cancellation de dernière minute la journée même, combinée au talent de ma maman, a fait en sorte que j'ai pu avoir un rendez-vous l'après-midi à 14h ! C'est efficace une môman !!!

Ma mère me dit que je dois me présenter à l'heure et d'apporter la requête de mon médecin.
Ouuuuuupppsssss ... c'est que j'en n'ai pas de requête, mon médecin m'a dit que c'était juste une p'tite veine. Sachant que mon médecin travaille dans la même clinique et qu'il est absent du bureau ce jour-là, je me suis dit que j'inventerais bien une excuse quelconque.

En chemin je capote un peu parce que je sens que je vais me faire dire que c'est un granulome et ça ne me tente pas de me faire cautériser ma p'tite veine au laser. L'idée de me retrouver avec une méga gale sur le nez ne m'enchante pas du tout..

Je suis entrée dans le bureau du doc. Le dermatologue m'a regardé sous la loupe sans vraiment en avoir  besoin car ça semblait être une évidence dès qu'il m'a vu. Je l'ai regardé mettre ses gants blancs jusqu'aux coudes et juste par son regard de p'tit papa, par la douceur de sa voix,  j'ai compris que j'étais dans le trouble. Le mot CANCER est sorti de sa bouche. Moi j'étais un peu sous le choc et j'me disais dans ma tête que le laser serait alors inévitable ... mais d'autres mots ont suivi ...
Biopsie... rendez-vous avec un dermato-oncologue à l"hôpital ... chirurgie de Mohs ... reconstruction et greffe ... NON Mais c'est quoi s't'affaire-là ... wouow munute ...

J'me suis rendue à ma voiture la tête dans le brouillard ... un cancer ... une chirurgie ... une greffe ... ben voyons donc ... comment ça se fait que j'ai jamais entendu parler de ça ??? Comment ça se fait que même mon médecin a pas vu ça ???

Alors vous lirez mon blog à partir du début, au mois d'août 2012, quelques jours avant ma première biopsie ... et vous comprendrez qu'un cancer de peau n'est jamais banal.

Au moment ou j'écris ces lignes, je suis en arrêt de travail depuis le 10 décembre 2012. J'ai eu ma chirurgie de Mohs le 14 décembre 2012 alors qu'on m'a amputé une partie de mon nez, puis le 17 décembre 2012, subi une deuxième intervention de reconstruction à partir d'un lambeau frontal qu'on nomme entre-nous "trompette". Ça fait 41 jours que j'ai une trompette temporaire et vendredi prochain, j'aurai une troisième chirurgie pour la retirer et travailler la greffe. Aujourd'hui, 26 janvier 2013, voici ou j'en suis rendue dans ma transformation extrême :

 
 
Avoir consulté plus rapidement, j'aurais pu être traitée avec une crème ou encore faire un traitement au laser, d'ou l'importance de voir un spécialiste lorsqu'une lésion persiste. Encore faut-il qu'il soit accessible ! Le cancer de peau peut prendre plusieurs formes et plus on attend pour consulter, plus grands sont les dommages. Lorsqu'on en est atteint, les chances d'avoir d'autres lésions sont très élevées et je fais malheureusement partie des statistiques : le 18 février 2013, je dois subir une deuxième chirurgie de Mohs pour un cancer sur la tempe. Je pensais que je faisais de l'eczéma !!!
Mon dermato croyait que ce n'était qu'une kératose actinique mais m'a tout de même fait passer une biopsie... résultat : cancer ! Voici ce que ça a l'air avant ... et après la chirurgie :
 
 
 


J'ai consulté en juin 2012,  j'ai eu mes biopsies en août et octobre 2012 et été opérée en décembre 2012. Ma dermato-oncologue m'a dit que ça fait plus de 5 ans que j'ai ce cancer ... et c'est souvent le cas quand les gens la consultent, même que ce n'est pas rare que les lésions trônent là depuis 10 ans ou plus...

J'ai décidé que je ne vivrais pas pour rien cet épisode assez rock and roll de ma vie. Oui, j''ai décidé de faire de la prévention mon cheval de bataille. Pour avoir passé des jours et des nuits sur internet à chercher de l'informations appropriées, à m'arracher le coeur à voir des images horribles de gens défigurés et à me faire mille scénarios ... je me suis dit que mon blog pourrait à la fois m'aider à dédramatiser ma situation par l'écriture, tout en ayant un volet préventif et éducatif.

Une chance qu'il y a eu internet dans ma vie pour me préparer au pire. Si je m'étais réveillée à l'hôpital avec ma trompette et le front fendu en deux sans avoir vu de ces images sur internet, j'aurais c.a.p.o.t.é !!! Mais internet nous montre aussi toutes sortes de choses pas rapport !!! Alors au fil de ma convalescence, je tenterai de mettre mon expérience au profit de la prévention, et montrer aux gens qui comme moi doivent apprendre à se reconstruire, qu'il y a une lumière au bout du tunnel.

24 commentaires:

  1. C'est avec reconnaissance que je lis cette page, de ton blog, sur la prise en considération de petits boutons ou autres lésions cutanées...

    ... en considérant la difficulté d'obtenir un rendez-vous chez un généraliste ou un spécialiste, surtout dans une situation si confuse parfois pour le patient, il faut littéralement se battre et chercher de l'aide parmi les siens ou ses amis...
    ... mieux vaut s'entendre de dire, après de sérieuses recherches, ce n'est rien de grave...
    ... mieux vaut chercher un autre médecin/spécialiste, si l'on est pas "entendu" par le premier, car curieusement, le patient "ressent" profondément, quand quelque chose ne va pas...
    ... je l'ai expérimenté à plusieurs reprises... car ensuite je me suis fais dire, pourquoi n'êtes vous pas venue plis vite ?!?! ( trois fois )
    Je suis réjouie de lire le blog d'Hélène, depuis le début... elle y est très précise, objective, réaliste.... et juste ce qu'il faut d'humour... humour... et là c'est avec intérêt que je vais suivre son "livre"....

    Merci de tout coeur Hélène, pour ton partage, ton courage et ta gentillesse... tu réponds à chacun d'entre nous avec "écoute" en retour...

    Il est souvent dans notre vie, des moments où il faut se ressaisir, rebondir, aller de l'avant afin de profiter au mieux de ces mille et un petits bonheurs qui remplissent notre existence...
    ... et là nous avons un très bel exemple avec Hélène... Merci à toi...

    Bisous de mon Jura Anna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi pense comme toi Anna, qu'il faut consulter en cas de doute et si le spécialiste découvre que ce n'est finalement qu'un vulgaire bouton,
      fêtez-ça mes amis !!! Au moins vous ne passerez pas à côté d'un problème plus grave. Et si le problème persiste, exigez une biopsie !

      J'adore ton écriture Anna, et ton dernier paragraphe je le garde en mémoire... oui il faut se ressaisir, rebondir et aller de l'avant...ainsi va la vie. On a le choix, de rester là les bras croisés à maudire ses malheurs ou bien avancer, aller de l'avant... se redéfinir ...

      En aidant les autres, ça donne souvent une tout autre dimension à sa vie...

      x0x0x0x0

      Supprimer
  2. hé bien, ton histoire me porte à réfléchir sur ...l'importance des petits moments de la vie, qu'il fut en profiter au max.... Bonne chance et garde espoir! PS: tes petits jouets d ecaillou que tu m'as donné il y a 4 ans serviront de nouveau, un ti-minou est en route et devrait naitre aux alentour du premier septembre. xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhhhhh wouaw, félicitations !!! Quelle belle nouvelle !
      Vous avez passé toute votre p'tite famille par des moments pas toujours faciles. Je pense que ça va être merveilleux pour ta fille... et je suis contente d'avoir pu partager et donner une seconde vie aux jouets envoyés à ta fille et futur-ti-minou. J'espère que tu te portes bien, que tu n'as pas trop de nausées et que ta fille aussi va pour le mieux.
      Merci beaucoup et bonne grossesse x0x0x0

      Supprimer
  3. bonjour
    quelle sacrée histoire! vous avez beaucoup de courage! BRAVO A VOUS ! vous avez beaucoup de chance d'avoir une famille qui vous soutienne ! à votre système de santé fait peur! nous en France nous sommes chanceux mais on le paie très cher ! je suis vraiment tombé sur votre page par hasard je recherchais des conseils deco et je vois votre photo , je me plains toujours de mon énorme et grand nez mais finalement j'ai de la chance ! il vous a fallu du courage pour montrer en photo toute votre histoire mais vous sauvez peut être les autres , quel grand cœur vous avez ! je vous souhaite vraiment de tout cœur la guérison! vous la méritez
    encore merci courage courage
    adeline de paris


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Madame Adeline, parfois les hasards font bien les choses !
      Il faut apprendre à s'aimer, c'est tellement important !

      Hélène

      Supprimer
  4. Chui tombé sur ton blog par hasard et en voyant ce petit bouton rikiki sur ton nez je me dit que si j'avais eu ça sur le nez avant de venir sur ton blog je n'y aurais pas prêté attention. J'ai encore du mal à y croire, malgré tes explications, ça semble tellement gros pour un si petit bouton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien tu viens de comprendre pourquoi ça m'a pris du temps avant d'en parler à un médecin. Pour moi ce n'était qu'un vulgaire bouton. Il faut se méfier d'un bouton qui revient toujours au même endroit. Ça peut être banal comme de l'herpes ( parce qu'on peut avoir un feu sauvage n'importe ou dans le visage, pas juste sur la lèvre)... ou encore être plus sérieux comme un cancer. Alors dans le doute, il faut consulter !

      Supprimer
  5. Franchement vous êtes quelqu'un de très courageux, je viens de tomber sur votre blog, et sincèrement ça me touche. Je vous admire.
    Kiss♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas facile comme épreuve mais on finit par s'en sortir. Merci pour votre p'tit mot, c'est vraiment gentil !

      Supprimer
  6. Bonjour, votre blog m'a beaucoup touchée. J'ai 26 ans, je vous ressemble physiquement (rousse, et tâches de rousseur), j'aime beaucoup le soleil et me suis souvent retrouvée bien rouge ( pas assez de crème solaire ou pas du tout...). Votre blog est un sacré signal d'alarme, je ne verrai plus jamais le soleil sous le même angle. A partir de maintenant, l'utilisation d'une protection solaire fera partie de mon quotidien... Je vous remercie d'avoir partagé votre expérience et vous souhaite la guérison. Vous êtes une belle personne et votre façon de voir les choses est admirable. Bravo pour ce courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien heureuse d'avoir pu vous sensibiliser un peu côté soleil. C'est merveilleux de pour prévenir, d'avoir la chance de pouvoir faire quelque chose pour éviter ce cancer! Et il y a maintenant sur le marché plusieurs type de crèmes solaires très légères mais aussi efficace. Merci d'avoir pris le temps de m'écrire un p'tit mot, c'est vraiment très gentil et bravo pour votre belle prise de conscience ! au plaisir !

      Supprimer
  7. Bonjour,
    Je viens de prendre connaissance de ton blog que je trouve génial et très utile !
    A 30 ans, j'ai eu un carcininome baso cellulaire sur le nez de diagnostiqué en 2009, je me suis fait opérée en novembre 2009.
    Dans mon cas, un premier chirurgien voulait utiliser la technique du lambeau, il m'a dessiné sur le visage le "dessin" de l'intervention....j'ai cru défaillir !!! En plus, on te balance ça cache, sans trop d'explications et basta !!! J'étais catastrophée !
    Je suis allée voir un autre chirurgien plastique qui lui m'a proposé une greffe, avec un bout de peau pris sur l'interieur de mon bras. J'ai opté pour cette solution.
    J'ai eu une anasthesie générale, on m'a fait la greffe et je suis sortie avec un gros pansement comprésif, c'est tout (enfin façon de parler !).
    J'ai eu des pansements pendant 1 mois et ensuite j'ai pu laisser mon nez à l'air libre avec ma greffe en forme de haricot....
    Même si au début ça se voyait vraiment, la cicatrisation allait vite, et de mois en mois ça s'estompait.
    Au final, ma greffe se voit, sans maquillage elle se voit vraiment vu qu'elle ne s'est pas pigmentée (elle est donc très blanche), mais maquillée ça passe.
    La greffe m'a provoquée une légère traction de la narine, mais qui s'est pas mal estompée, mais bon on devine toujours quelquechose.
    En fait, 4 ans après ma greffe se voit, surtout sans maquillage, mais bon maquillée, j'arrive à camoufler.
    Ton histoire me touche car elle me ramène à ce que j'ai pu ressentir, ce que je ressens toujours; le manque d'informations, de conseils, de préparation quand ce genre de chose t'arrive. Je me suis sentie très seule à l'époque, même si j'avais ma famille et mes amis.
    Je ne me suis pas laissée aller, je l'ai pris comme un challenge inévitable, je n'avais pas le choix, c'était comme ça.
    En tout ca merci pour ton blog et pour tes conseils, ça fait du bien...
    Bravo et courage !

    Séverine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout d'abord Séverine, toutes mes excuses pour le délai dans ma réponse mais j'ai eu un bogue avec mon blog et ce n'est que ce matin que j'y ait eu accès. Tu as tellement raison concernant le manque d'informations. Je dirais aussi pour ici le manque de prévention et aussi d'accès à un dermatologue. Ici pas de problèmes pour une injection de botox par un dermato, on a un rendez-vous en une semaine mais pour un dépistage de cancer...bonne chance !!! Maintenant pour toi, on ne peu plus revenir en arrière, il faut travailler avec ton présent. Quand je te lis, ça donne tout son sens à mon blogue. Moi tu vois j'avais vu un vidéo sur une dame qui avait eu la chirurgie avec le lambeau frontal et voir le avant-après m'avait vraiment rassuré. Moi j'ai su qu'on me ferait le lambeau 5 minutes avant mon entré dans la salle d'opération donc ça ne laisse pas trop de place à la négociation!!! Par chance pour toi, le maquillage est là pour atténuer les cicatrices que souvent on voit nous même un peu comme le ferait un miroir grossissant. Il faut arriver à se trouver des passions dans la vie, mettre du merveilleux, provoquer ces instants. je te le souhaite vraiment. merci pour ton message, c'est vraiment gentil et profites de la vie !

      Supprimer
  8. Bonjour Hélène, j'ai 24 ans et papa d'un petit gars, je vous remercie infiniment pour votre témoignage et votre courage de vous exposer sur le net comme vous l'avez fait.
    A l'instar de Barbara je voudrais vous témoigner ma gratitude.
    Comme vous j'ai la peau très claire et comme tout bon sudiste français, j'ai souvent eu l'occasion de me retrouver torse nu et sans protection et donc forcement, atrocement brulé par le soleil ....
    Cela fait maintenant quelque années que je ne m'expose plus volontairement au soleil conscient de mon idiotie passé, mais je n'avais jamais pris vraiment conscience des conséquences que cela pouvais avoir et surtout de la sournoiserie de notre étoile préféré (hé oui la crème l'hiver...).
    Je suis très touché vraiment par vote histoire et votre altruisme d'avoir partager avec le monde entier votre maladie affin de nous sensibiliser. Grâce a vous bon nombre d'entre nous comprendrons les bienfait de la crème solaire généreusement et régulièrement appliqué ainsi que le dépistage précoce chez les personnes plus sensible (ou chez tout le monde mais je vais avoir du mal a convaincre mon ami sénégalais d’allée chez le dermato..).
    Dorénavant je saurais quoi faire pour protéger et sensibiliser mon fils ainsi que les personnes de mon entourage.
    Je vous souhaite un bon rétablissement et encore merci de mené ce combat pour nous tous, vous êtes génial.
    Maxime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Maxime, merci beaucoup pour ce beau message, vraiment. Et vraiment désolée pour le retard dans ma réponse, j'ai eu un problème avec mon site et ce n'est que ce matin que j'ai retrouvé mes messages que je croyais perdu. Bravo pour votre prise de conscience et dites vous qu'il n'est jamais trop tard pour prendre de bonnes habitudes. mes photos sont un peu spectaculaires mais je pense qu'en les voyant, ça ne peut faire autrement que de faire réfléchir sur nos habitudes. Et pour votre garçon, je pense que la prévention en bas âge ne sera que très bénéfique pour lui... et la prévention...ça c'est le plus beau cadeau qu'on puisse lui donner ! En passant, mon fils s'appelle Maxime, nom que j'adore !!! Merci d'avoir pris le temps de partager avec nous votre histoire, et aussi tous vos bons mots !!!

      Supprimer
  9. Bonjour Hélène, merci pour ce précieux partage dont la "gratuité" me touche et dont le style, loin de tout pathos vous honore. Quelle vivacité et je dirais, quelle tendresse à notre égard ! Alors, je viens simplement aux nouvelles, comment vous portez-vous aujourd'hui ?

    Amicalement,
    Caroline de Paris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Caroline, je vous réponds sur le tard, bogue dans mon blog oblige. Mais comme il n'est jamais trop tard, je tenais à vous remercier d'avoir pris le temps de prendre de mes nouvelles ! Je vais vraiment bien ! Il y a trois jour, c'était mon dernier traitement alors je ne suis pas très jolie à voir ce matin mais ooooh combien heureuse que ce soit le dernier ... et enfin terminé !!! D'ici quelques jours, je vais venir écrire une nouvelle page de ma saga !!! Mais comme je viens de retrouver ma page de messages, je vais prendre le temps de répondre à chacun et viendrai mettre ma mise à jour par la suite ! merci encore pour vos bons mots, c'est trop gentil !!!

      Supprimer
  10. Merci chère Hélène pour votre blog que j'ai pu trouver par hasard qui me sensibilise a agir rapidement car j'ai un bouton (très sensible) sur la tête depuis environ 3 ans, plus précisément au milieu de la tête. Je ne suis pas dans mon pays pour le moment mais une fois rentrée au pays j’irai directement voir un dermato. Une fois de plus merci et courage continu a toi!

    Wis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je lis un message comme le vôtre, ça me motive à continuer à écrire sur mon blogue. D'ici quelques jours, je viendrai faire une mise à jour de ma saga. un bouton sur la tête depuis 3 ans !!! je pense que vous êtes vraiment dû pour une p'tite consultation. Parfois ce n'est qu'un simple kyste, qui ne disparait souvent que par le bistouri en cabinet de médecin. Simple et facile. Mais il ne faut pas passer à côté de quelque chose de plus vilain. Plus on attend, plus les dégâts son grand. C'est pour éviter ça qu'il faut consulter plus rapidement. Je vous souhaite vraiment un kyste banal, et je vais penser très fort à vous ! Donnez-moi de vos nouvelles, ça me ferait grandement plaisir !

      Supprimer
  11. Bonsoir helene
    je suis lire tout votre blog excuse moi pour ma ecriture francais je suis ecossais habite dans france pour le dernier neuf ans travail grutier je ecrite sous soir dans hopital com vous semaine dernier practiment tout ma naz coupe pour remove the cancer tommorrow morning they put me to sleep completely and perform lambeau frontale desole pour my french but i am trying hard they say i got the cancer from driving cranes you are 120mtrs
    high in the air so you are exposed to the sun i am not looking forward to tomorrow but i am happy to have read your blog and understand a wee bit more only been to toronto thank you so much take care douglas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous cher Écossais ! You tried very hard to write in french so I decided to write in English even if it's very hard for me !!! I understood every thing you write so you did it very well !!! I hope everything went fine for you. I know it's a very difficult moment but as you see on my pictures, i'm sure you will be better in a few days. And as the time past, you will get better and better. Please I would realy like to have some news of how you feel since you had your operation. I hope you don't have to much pain. .... take care .... Hélène

      Supprimer
  12. Bonjour ... Hélène,
    je me permets de vous appeler par votre prénom, on a déjà un peu l'impression de vous connaitre en vous lisant ainsi.
    Je suis arrivée par hasard sur votre blog en cherchant Kératose actinique et j'avoue que j'ai eu un choc en plus du coup de cœur pour votre attitude ! tout à la fois forte, humaine, utile et positive. Quelle leçon !
    J'espère surtout très fort que vous vous sortez de cette sombre aventure et que vous allez mieux. Je vous trouve ravissante avec votre nouveau nez !
    J'habite en France, ici les rendez vous sont difficiles aussi à obtenir.
    J'ai la même petite tache rose au même endroit que vous sur la tempe...
    Je conduis beaucoup et il semble que les vitres des voitures laisse passer le soleil, et justement à gauche sur la tempe... et sur les mains.
    On m'a brulée 2 fois cette tache, mais elle ne disparait pas et je retourne mardi pour un contrôle et je pense après vous avoir lu que je vais demander une biopsie. J'espère que je l'obtiendrais.
    Votre blog est explosif ! Je pense que sans le choc que j'ai eu à le lire, je n'aurais pas fait tant de démarche pour obtenir un rendez vous. Merci.

    Mon employeur m'a proposé de faire poser des filtres U.V sur mon véhicule, mais il me semble qu'il y a a faire de ce côté là pour la protection des conducteurs, auprès des fabricants de voiture.

    Voilà, c'est la première fois que j'écris sur un blog !
    Surtout je penserai à regarder votre blog de temps en temps, pour prendre de vos nouvelles.

    Elisabeth



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vraiment gentil de prendre le temps de m'écrire Elisabeth ! Mon dermato croyait vraiment que ma tache sur la tempe n'était qu'une kératose et puisque je passais une biopsie pour le nez, j'ai insisté pour en faire une à la tempe. L'oncologue qui m'a opéré pour une chirurgie de Mohs croyait que ce ne serait qu'une petit chirurgie en une étape et elle a été très très surprise de l'étendu de la lésion à l'intérieur. souvent l'extérieur n'est que la pointe de l'iceberg. J'ai été à 2 millimètres d'avoir une atteinte à l'œil. Alors je vous le dis, insistez pour avoir une biopsie, ça ne laissera qu'une toute petite marque qui à la longue deviendra invisible, mais ne passez pas à côté d'un cancer. Vous en aurez le cœur net et si il n'y a pas de cancer, et bien vous fêterez ça !!! ... et quelle bonne idée une vitre UV ... Je n'avais jamais pensé à ça.... et vous venez de m'allumer une p'tite lumière pour faire la pose de filtre !!! Donnez-moi de vos nouvelles, ce n'est pas pour vous faire des peurs que je vous dis tout ça mais bien pour éviter d'avoir un jour à dire " j'aurais dû " ! À bientôt !

      Supprimer