samedi 17 décembre 2016

Aujourd'hui c'est la fête de mon nouveau-nez ... 4 ans déjà !

Aujourd'hui, c'est une journée spéciale pour moi ! C'est la fête de mon nouveau-nez ! Déjà 4 ans... Ce que ça passe viiiiiiiiite. J'ai eu une tonne de messages me demandant des nouvelles. Mon blog, je l'ai volontairement négligé car j'avais un réel besoin de passer à autre chose. Laisser passer un peu de temps pour venir ensuite y faire une mise à jour.

Mais surtout, pour venir y mettre un message d'espoir. Il y a un après dans une épreuve... toujours ! Et souvent, cet après là n'est tellement plus pareil à l'avant. Et c'est ça la beauté de la chose !!! Il faut se donner beaucoup d'amour, de patience, de temps... et se dire que tout ça c'est temporaire. Non mais je vous l'ai quand même dit souvent ma phrase préférée... c'est temporaire !

*** AVERTISSEMENT *** DES PHOTOS AVANT-APRÈS S'EN VIENNENT UN PEU PLUS BAS ET C'EST ASSEZ IMPRESSIONNANT VISUELLEMENT. Je souhaite par mes photos montrer que lorsqu'on traverse une telle épreuve et qu'on pense rester comme ça pour la vie, il faut changer cette perception. Mes avant-après sont là pour ça, sont là pour toi qui passe par le même chemin de la cicatrice en plein visage... et aussi pour toi qui un jour, passera peut-être par là.

Alors voilà, pour un bref résumé, il y a 4 ans, un 17 décembre 2012 pour être plus précise, ma vie allait basculer. Après avoir été opérée le 14 décembre, donc 3 jours plus tôt, pour un carcinome multinodulaire infiltré en pattes d'araignées envahissant les structures de mon nez, je me suis retrouvée avec un trou béant en plein milieu du visage. On venait alors de m'enlever une partie de mon nez.
3 jours plus tard, je me retrouvais pour la phase 2 d'une série de 4 opérations. Dans ma p'tite civière les pieds en avant de la porte de salle d'op, mon chirurgien ... adorable créature... m'avait lancé comme ça à 2 minutes de la reconstruction : Ma belle, on va être obligé de prendre une partie de ton front ... la largeur de 2 doigts en partant du haut de la racine des cheveux ... et te flipper cette bande de peau-là pour aller l'accrocher sur ton nez. On va laisser ça là quelques semaines le temps qu'un réseau sanguin se fasse pour la greffe ...  ensuite on va opérer pour couper ce lambeau qu'on appelle trompette puis on va te rebâtir un nez tout neuf. En passant, l'aimes-tu ton nez? Parce que t'as comme une bouboule au bout qui retrousse, je pourrais te refaire le nez au complet. Il serait plus petit. Si tu veux je peux te donner 2 minutes pour y penser, je reviens dans pas long !
eeeeeeeeeeeeuh j'me suis jamais demandé si mon nez était beau là ? Je suis en jaquette à craque, un casse de douche sur la tête, une grosse catin sur le nez... j'me sens moche, j'ai de la peine, je viens de me faire dire que mon nez est pas cute cute PIS... j'ai 2 minutes pour penser à son sort! Ben j'vas prendre mon nez régulier docteur...sans façon merci ! J'aimerais ça me ressembler !

Voilà, chose dite, chose faite ! Ben disons que ça prenait beaucoup beaucoup d'imagination pour croire qu'un jour j'aurais l'air comme avant !!!
La technique de reconstruction par lambeau frontal en est une pour minimiser les cicatrices. C'est rien de convaincant dit vite de même mais moi, j'avais vu par hasard une femme aux USA avec la même opération sur YouTube et j'avais vu ses photos 1 an plus tard. Moi je pensais qu'on faisait pas ça au Québec, que c'était un cas extrême mais le fait de l'avoir vue avant ... C'est ce qui m'a permis de m'accrocher à la vie. Voila pourquoi j'ai décidé de faire un blog. Non pas pour exposer le côté sensationnel de la chose mais parce que je suis vraiment bien placée pour témoigner du peu sites pour se renseigner... et du peu d'espoir qu'on peut ressentir quand on se retrouve avec un cancer en plein visage.
J'ai eu ma trompette accrochée à l'artère de mon sourcil du 17 décembre au 1er février. 6 semaines c'est long longtemps. Quand je touchais le bout de mon nez, ça me chatouillait dans la racine des cheveux !!! Sujet de conversation de tous les trompettistes dans le corridor de déconstruction faciale ! On se comparait nos sensations du fait que le haut de la racine des cheveux est rendu flippé sur le bout de du nez, mais le tout encore connecté. Avec ça vient la touffe de toupette sur le bout du nez aussi !!! Ça aussi c'était assez particulier à comparer. Vive l'électrolyse !

Donc le 1er février 2013, opération délivrance ! On coupe enfin le lambeau...
18 jours plus tard, retour sur la table d'opération pour une autre chirurgie de Mohs. C'est que ce type de cancer a tendance à causer des récidives... moi il a fait ça en même temps ! C'est comme un deux pour un. Je dois avouer que le jour de cette 4e opération, j'ai pensé me jeter en bas du 10e étage de l'hôpital. Vraiment là j'en avais ma claque. J'avais été forte, vraiment hot. Mais là, ce jour-là je me liquéfiait sur le plancher. J'ai eu droit à une infirmière flatteuse de tête et une autre, préposée au kleenex. Pendant les points de suture qui n'en finissait plus, j'avais vraiment l'impression de me transformer en monstre.
 
Ma dépression aura durée une journée. Je suis de même moi ... J'ai la chance d'avoir le gêne de la résilience et de me projeter dans l'avenir. Pour une fois que vivre dans le non-présent sert à quelque chose !!!

J'ai eu par la suite une série de traitements-choc Fraxel et VBeam afin de s'assurer de ne plus avoir de vilaines cellules cancéreuses et pour tenter d'atténuer les cicatrices. Ça parait pas comme ça que ça diminue l'apparence des cicatrices... ça en prend de l'imagination !!!
Aujourd'hui le résultat n'est pas parfait. On ne m'a quand même pas greffé un nouveau visage mur à mur. Les cicatrices sont là, mais ça s'atténue avec le temps. Alors voilà mon nouveau-nez aujourd'hui, 4 ans plus tard.
 *Photo sans fond de teint ni cache cerne... Ma peau toute nue !

Au début, j'avais l'impression d'avoir le cancer tatoué dans ma face. Je me disais, quand les gens me regardent, c'est pas parce qu'on me trouve cute, c'est parce qu'on me trouve bizarre et on se demande si j'ai passé à travers la vitre de mon char... ou si je me suis fait attaquée par le maniaque à la tronçonneuse ! On m'a fait 2 plans. Soit celui de recevoir des injections de Botox-Restylane pour combler la cicatrice du front... environ 1500$ à 1800$ et ce n'est pas permanent. Ou encore une auto-greffe de tissus graisseux, ce que mon chirurgien souhaiterait faire mais pour ça, faudrait reflipper la peau de mon front...et ça... est-ce que ça vaut vraiment la peine ? J'ai tu vraiment envie de passer par là ?

J'ai pensé à tout ça. J'ai décidé à la place de prendre l'argent et me payer une course à Orlando. J'ai mis l'argent sur ma santé, mon body et j'ai commencé à m'entrainer. Moi la patate de sofa, j'ai décidé de mettre ma santé en premier plan, de me choisir. De mettre de la folie dans ma vie. Faut ben que ça serve à quelque chose un cancer. J'ai commencé à faire de la course à pied pendant ma convalescence. Le sport, ça donne vraiment des bonnes hormones. Je me suis inscrite au demi marathon des princesses à Orlando, une bulle comme ça dans mon cerveau ! Je me disais que ce cancer là se terminerait à la ligne d'arrivée... Je me suis entrainée, j'ai mis mon plus beau tutu et c'est ce que ça a donné ... un 1500$ bien investi ... et une espérance de laisser tout ça derrière la ligne !
J'ai pas eu le traitement de mon front... mais j'ai une maudite belle médaille !!! Pis ça pour moi ça vaut tous les fronts lisses du monde !

Alors suite à ce cancer, j'ai décidé de faire des changements majeurs comme :

mettre plus de tutus dans ma vie ... 
Plus de Folie
Plus de rose aussi
mettre plus de plein air à mon horaire
et à 49 ans ... j'ai décidé d'aller au bout de mes rêves en retournant à l'université faire un DESS en nutrition fonctionnelle !

Malgré mon chemin en garnottes, j'ai décidé de voir la vie autrement. Mes cicatrices font maintenant partie de mon corps, de ce que je suis, de mon histoire de vie. C'est à travers ces chemins qu'autrement je n'aurais jamais empruntés que j'ai découvert de nouveaux paysages. Je vous jure qu'il y en a de magnifiques ... faut y aller un pas à la fois, faire confiance et se répeter à chaque situation pénible ... c'est temporaire !
Je suis rendue à plus de 380 000 visites de mon blog... y'en a du monde caché le soir derrière leur ordinateur inquiet pour un p'tit bouton ou une tache. Et je reçois plusieurs messages de gens vivant dans la détresse, dans l'attente d'une chirurgie laissant des cicatrices. Pas toutes des chirurgies extrêmes mais un cancer en plein visage, c'est tellement bouleversant, peut importe la longueur ou la largeur. Peut importe le type de chirurgie. Le cancer de la peau c'est tout sauf banal :

Selon santé Canada :

En 2014, environ 76 100 Canadiens ont reçu un diagnostic de cancer de la peau autre que le mélanome malin, et 440 d'entre eux en mourront. Le cancer de la peau autre que le mélanome malin représente environ 28 % de tous les nouveaux cas de cancer au Canada.





  • Le cancer de la peau autre que le mélanome malin se divise en deux principaux sous-types : le carcinome spinocellulaire (CS) et le carcinome basocellulaire (CB). Environ 77 % des cas de cancer de la peau autre que le mélanome malin sont des Carcinomes Basocellulaires et 23 % sont des C.Spinocellulaires. Le C.Spinocellulaire a tendance à être plus agressif que le Baso.





  • 1 Canadien sur 8 développera un Basocellulaire au cours de sa vie, et 1 Canadien sur 20 développera un Spinocellulaire

  • Le cancer de la peau est le cancer le plus fréquent au Canada et l'un des cancers qui progressent le plus rapidement;

    Alors voilà la raison d'être de ce blog. Avoir en images et en mots les étapes d'une chirurgie majeur mais... qui n'est malheureusement pas si rare que ça. Allez faire un tour dans un centre de dermato-onco ou encore  au département de l'ORL magicien de l'Hôtel-Dieu pour voir le nombre de gens enlignées dans le corridor. Ce n'est pas tout le monde qui se retrouveront avec une trompette mais la plupart en sortiront avec plusieurs points de suture.

    La base de la base... la prévention. Vous vous posez des questions concernant un p'tit bobo qui ne guérit pas ou qui revient toujours au même endroit. Il y a dans les onglets dans le haut de ma page une vidéo de la société canadienne de dermatologie vraiment bien fait. Allez y jeter un coup d'œil.

    Alors voilà, une drôle de fête hein ? la fête de la vie !



    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire